Bonjour,

Je m’appelle Cyril et je viens de Bourgogne.
Je travaille actuellement en tant que responsable projet dans l'industrie.

Comment suis-je arrivé jusqu'ici ?
Une première volonté de diversifié mon patrimoine, m'a fait naviguer sur Internet et découvrir tellement de possibilités...
Puis par rapport à ma personnalité et après avoir lu un livre expliquant ce qu'était une blockchain, je me suis tourné vers la cryptomonnaie ! Quelle invention géniale pour notre futur à tous !

Quelques investissements hasardeux et la découverte d’un réel potentiel.
Une première approche des indicateurs et une approche technique très généraliste me permettra de gagner mes premières petites cryptomonnaies.
Et aussi de me remettre sérieusement en question…
« Qu'est-ce que ce serait bien, si tu savais vraiment ce que tu faisais ! »

J'ai donc continué à me documenter, à lire, et je me suis aperçu que certaines personnes utilisées l'indicateur Ichimoku que je ne connaissais absolument pas.
J'ai rapidement pu apprécier que cet indicateur pouvait offrir beaucoup de possibilités, mais surtout qu'il était trop peu exploité ou expliqué, comme je le souhaitais.
J'aime appliquer ce que je peux démontrer, connaître la logique …
Suivre des influenceurs, des slogans, des masses, ne me plaît absolument pas dans la mesure où ce type d’événement ne repose sur aucune logique et n'est pas mon choix, ma réflexion.
J'ai donc acheté mon premier livre sur Ichimoku (Alexandre Brillant) et j'y ai appris les bases, puis la mise en application. Celle-ci ne fut pas toujours chanceuse, mais je pouvais enfin un peu mieux apprécier ma situation et les tendances. J'arrive déjà à expliquer mes mauvaises positions, et ce sera sûrement mon meilleur apprentissage !

Vous l'aurez compris, ma seconde approche est donc celle du travail !
C'est aujourd'hui celle qui me conduit sur ce site, car elle est toujours en cours et le restera sans doute jusqu'à la fin de mon existence !

En continuant à me documenter sur Ichimoku, j'ai trouvé votre site, et je dois dire que vous avez l'air de proposer une approche encore plus approfondie d'Ichimoku, tout en y associant son histoire.
Ce dernier point est très important de mon point de vue, pour comprendre les tenants et aboutissants de cet outil.

Le travail est une clef.

Cairell