Il y a en vous un pouvoir incommensurable...

Voici un texte de Robert Kiyosaki


Le fait d'être le produit de deux pères forts m'a permis de m'offrir le luxe d'observer les effets des différentes pensées sur la vie de chacun. J'ai remarqué que les gens façonnent vraiment leur vie par leurs pensées.


Par exemple, mon pauvre père disait toujours : "Je ne serai jamais riche". Et cette prophétie est devenue réalité.


Mon père riche, par contre, se disait toujours riche. Il disait des choses comme : "Je suis un homme riche, et les gens riches ne font pas ça." Même quand il était fauché après un revers financier majeur, il continuait à se qualifier de riche.


Il se couvrait en disant : "Il y a une différence entre être pauvre et être fauché". Être fauché est temporaire. La pauvreté est éternelle".


Mon pauvre père disait : "L'argent ne m'intéresse pas", ou "L'argent n'a pas d'importance".


Mon riche père disait toujours : "L'argent, c'est le pouvoir."


Le pouvoir de nos pensées n'est peut-être jamais mesuré ou apprécié, mais il m'est apparu évident, quand j'étais jeune, qu'il était important d'être conscient de mes pensées et de la façon dont je m'exprimais.


J'ai remarqué que mon pauvre père était pauvre, non pas à cause de la somme d'argent qu'il gagnait, qui était importante, mais à cause de ses pensées et de ses actions.


Bien que les deux hommes aient un énorme respect pour l'éducation et l'apprentissage, ils n'étaient pas d'accord sur ce qu'ils pensaient être important d'apprendre.


L'un d'eux voulait que j'étudie dur, que j'obtienne un diplôme et que je trouve un bon emploi pour gagner de l'argent. Il voulait que j'étudie pour devenir professionnel, avocat ou comptable, et que j'aille à l'école de commerce pour mon MBA.

L'autre m'a encouragé à étudier pour être riche, pour comprendre comment fonctionne l'argent et pour apprendre à le faire travailler pour moi. "Je ne travaille pas pour l'argent" étaient des mots qu'il répétait sans cesse. "L'argent travaille pour moi !"


À l'âge de neuf ans, j'ai décidé d'écouter et d'apprendre de mon riche père ce qu'il en était de l'argent. Ce faisant, j'ai choisi de ne pas écouter mon pauvre père, même si c'était lui qui avait tous les diplômes universitaires.

Vous avez le même choix. Qui allez-vous choisir comme professeur ? "Le système" ou un VRAI entrepreneur et un exemple ?

Vous avez TOUJOURS le choix,

Robert Kiyosaki